BPM – Business Process Management


Introduction au BPM

On appelle « BPM » (Business Process Management, traduisez littéralement « gestion des processus métiers ») l’approche consistant à modéliser informatiquement les processus métiers de l’entreprise, aussi bien dans leur aspect applicatif qu’humain.

L’objectif de cette démarche est d’aboutir à une meilleure vue globale de l’ensemble des processus métiers de l’entreprise et de leurs interactions afin d’être en mesure de les optimiser et, dans la mesure du possible, de les automatiser au maximum à l’aide d’applications métier. 

Une démarche « bottom-up »

La démarche du BPM propose une approche ascendante, dite « bottom-up » (du bas vers le haut), consistant à analyser le fonctionnement réel de l’entreprise afin de le modéliser informatique.

Cette démarche constitue une rupture par rapport aux schémas généraux, dits « top-down » (traduisez « du haut vers le bas »), dans lesquels le fonctionnement de l’entreprise doit s’insérer dans un modèle proposé par l’équipe dirigeante.

Cycle de vie d’un processus métier

Le cycle de vie d’une démarche BPM peut globalement être décomposé de la manière suivante :

Business Process Management - bpm - Trilogy bruxelles
Consultance et conseil en gestion de projets informatiques
  • Etude de l’entreprise en analysant ses objectifs et son organisation afin d’être en mesure de décomposer l’ensemble de son activité en processus métier.
  • Modélisation des processus métiers, c’est-à-dire représenter informatiquement un modèle le plus proche possible de la réalité,
  • Implémentation de la solution : mise en oeuvre d’une solution de BPM, reliée au système d’information de l’entreprise (applications et bases de données)
  • Exécution : il s’agit de la phase opérationnelle où la solution de BPM est mise en oeuvre.
  • Pilotage, consistant à analyser l’état des processus à travers des tableaux de bords présentant les performances des processus
  • Optimisation, c’est-à-dire proposer des solutions permettant d’améliorer les performances des processus métiers

Eléments constitutifs

Une solution de BPM comprend généralement les éléments suivants :

  • Un outil de modélisation de processus, permettant de modéliser à l’aide d’une interface graphique les processus métiers de l’entreprise.
  • Des outils d’aide à l’implémentation, c’est-à-dire des interfaces (API) et des connecteurs permettant d’intégrer la solution de BPM au système d’information.
  • Un moteur d’exécution (moteur de workflow) chargé d’instancier les processus et de stocker le contexte et leur état dans une base de données relationnelle ;
  • Des outils de pilotage et de reporting basé sur des indicateurs précis et pertinent afin de disposer de tableaux de bord permettant de prendre rapidement les bonnes décisions. On parle ainsi de BAM (Business Activity Monitoring) pour désigner la notion de contrôle du déroulement des processus de l’entreprise.

Standardisation du BPM

Un des objectifs du BPM est la ré-usabilité, c’est-à-dire la capacité à ne pas réinventer la roue à chaque changement. Or, la plupart des outils sont propriétaires, c’est-à-dire qu’ils possèdent leur propre modèle de données et un mode de fonctionnement opaque, ce qui les rend difficilement interopérable.

Business Process Management - bpm - Trilogy bruxelles
Consultance et conseil en gestion de projets informatiques

Ainsi, la standardisation de la représentation des processus est un enjeu majeur pour faciliter l’intégration entre les outils de BPM. La standardisation a lieu à différents niveaux :

  • Au niveau de la modélisation des processus
  • Au niveau de l’exécution des processus
  • Au niveau de la communication avec le SI

BPMN

BPMN (Business Process Modelling Notation) est une initiative de la BPMI(Business Process Management Initiative, un consortium d’entreprises) visant à définir une notation graphique commune permettant de modéliser les processus métier.

La notation BPMN permet notamment de découpler l’information métier de l’information technique (éléments techniques du système d’information) afin de maximiser sa portabilité d’une entreprise à une autre.

BPMN peut être vu comme une notation UML appliquée à la gestion des processus métier.

BPEL

BPEL (Business Process Execution Language) est une initiative de la BPMI dont le but est de proposer une représentation XML des activités liées à l’exécution d’un processus. Là où la notation BPMN s’attache à décrire statiquement les processus, le langage BPEL décrit la dynamique d’ensemble.

http://www.commentcamarche.net/contents/306-bpm-business-process-management

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s